5 – La vie à bord du Ferry (article oublié à bord !)

5 – La vie à bord du Ferry (article oublié à bord !)

Passons aux choses sérieuses. Après le départ, apéro de bienvenue dans la cabine luxueuse donnant sur mer de Francis, Richard et Yves.140119 Ferry (16) (Copier) Francis, faute de tournevis abandonne le projet de démonter la porte des toilettes qui .aurait pu servir de table pour le repas copieux (merci la foule, plus un magasin à Sète pour les tielles). Pour digérer, un petit tour sur le pont promenade  très venté et pas trop stable avant de faire les formalités de police dans le grand salon désert pour préparer le débarquement de lundi matin.

Déjà minuit, pour les six convoyeurs c’est l’heure d’aller se coucher. Contrairement à toutes les prédictions de nos éminents météorologues, la mer est peu agitée et nous avons tous passé une bonne nuit, à part Yves qui n’a pas fermé l’œil à cause de prétendus ronflements (sûrement les moteurs du bateau).

Dimanche matin, la mer est toujours aussi calme. Petit déjeuner au bar, préparation du blog dans le salon. 140119 Ferry (17) (Copier)Deuxième repas à bord, où nous tentons d’épuiser les restes des provisions (merci la foule !). Pendant que Richard fait sa sacro sainte sieste, une grande chasse à la WiFi s’organise. Nous serons enfin connectés vers 18h00. Dans l’intervalle, Jean-Pierre et Yves classent photos et vidéos. Nous nous installons sous le poste de télévision du bar, où il y a une prise de courant, sous les regards de la foule (celle du bateau cette fois-ci) qui regarde les actualités en arabe.

Après avoir épuisé deux cartes WiFi et le reliquat d’une troisième donnée par un généreux compagnon de voyage, nous réussissons à grand peine à ne charger qu’un texte et une photo que nous oublions de publier (désolé pour nos lecteurs…).

Nous nous vengeons sur le rôti de porc qui nous fera encore plusieurs repas tout en devisant avec Jean-Claude sur la façon de filtrer le vin sans se faire prendre par le contrôle des fraudes…140119 Ferry (13) (Copier)

Après une nuit courte mais paisible, levé aux aurores, débarquement rapide, 140119 Ferry (2) (Copier)passage en douane au scanner de nos automobiles absolument vides de drogue ! Nous rejoignons l’hôtel mythique « Continental » vers midi heure locale  (H France moins une).

7
Like
Save

Comments

Mike dit :

Pas de texte….glubs!!!!!!! Y aurait il un bug?

Jeanine Badie dit :

Je ne sais si vous avez mes messages mais ce que je sais c’est que nous ici en France nous sommes sous le déluge et nous n’arrivons pas à avoir vos CR
bises

rose giusiano dit :

Alors comme ça on oubli des reportages…..je vois que vous êtes fidèle vous avez tous vos casquettes pour les photos quelle pub!!!!!
et Jean Pierre avec son carton Pey Blanc encore pub!!!! le domaine vous a payer !!!!!! le carton il est vide ou plein?
Bonne route

Comments are disabled for this post.