11 – De Tighmert à Laayoune

11 – De Tighmert à Laayoune

 

 

Nous partons de ce bel hébergement à la Maison des Nomades

SONY DSC

, un très beau complexe établi depuis 4 ans dans l’oasis préservé de Tighmert, aux aurores, c’est-à-dire pour une fois avant 9 heures. Nous réorganisons les véhicules en espérant que les sièges arrière  du Nissan s’avéreront plus confortables que ceux de la Mercedes, ou que le lit rembourré avec des noyaux de datte et du crin de dromadaire que Jean Claude s’est vu attribuer la nuit dernière. Le patron de la Maison des Nomades apporte le portefeuille contenant l’argent de la caisse commune, que Richard avait cru bon d’abandonner à la réception, avant de nous informer qu’il n’avait pas encore effectué le contrôle de ses bagages avant départ. Il est donc pardonné ! Tout ceci sous le regard bienveillant (et un tantinet moqueur) de la mascotte de la mission 18, TanLili Peau de Chien.

 

Notre  informatique embarquée

 

 

 

 

TanLili Peau de chien

TanLili Peau de chien

Circulons!  Y’a rien à voir ( surtout quand il y a du brouillard), pendant les 1.000 prochains kilomètres, à part des pierres qui, aux dires de Jean Claude, sont en train de mûrir au soleil en attendant la vendange, et l’océan que nous longerons désormais vers le sud.

Nous mettons à profit la monotonie du paysage  pour tenter de réconcilier les différentes composantes de notre informatique embarquée, GPS, smartphones , tablette et PC, maintenant regroupées dans le Nissan, au son du plus beau morceau de saxo baryton jamais écrit, The Amazing Story of Simon and Simon, de John Surman et John deJohnette.

Nous arrivons à Tan Tan

SONY DSC

au son du Requiem de Mozart et profitons de notre arrêt au poste de police pour compléter suffisamment de fiches en prévision des prochains contrôles.

Musique Buena Vista Social Club, puis pause pain bagnat (le premier du voyage)

Nous nous arrêtons pour la nuit au Camp bédouin, un campement magnifique au bord de la lagune,140125 Laayoune (13) (Copier) au bout d’une piste de 5 km et nous nous installons dans des tentes avec baies vitrées (et oui!) après avoir commandé une tajine de dromadaire, sauf pour Richard qui préférera comme d’habitude un ingrédient moins exotique et plus sûr, le poulet, mais sans le gingembre ni les zestes d’orange, que lui proposait le menu du jour!

Nous passons une nuit glaciale sous 2 couches de couvertures et repartons à l’aube (vers 8 :45) ne réussissant pas à égaler notre performance matinale de la veille. Il faudra faire beaucoup mieux la prochaine fois !

 

6
Like
Save

Comments

tonio dit :

De la part de Denise : Hello, je vous suis de loin en loin et j envoie regulierement des mail a Richqrd, je suis en Martinique et je rentre en Guadeloupe aujourd hui , donc je reprends les mails de chez Maud, j ai l impression que Richard ne recoit pas ???? Bises a tous

Richard dit :

En effet, je confirme c’est le silence radio Guadeloupe total.

Comments are disabled for this post.