16 – Arrivée au Sénégal – La journée des arnaques!

16 – Arrivée au Sénégal – La journée des arnaques!

On nous l'avait dit, on le savait, mais il nous fallait absolument vivre dangereusement!

Désormais, ça c'est fait! comme dirait Richard, le comptable de tout ce que nous devons absolument ne pas manquer.

Nous tentons d’entrer au Sénégal par un passage réputé pour être moins difficile que celui de Rosso, Diama, un endroit que nous appellerons désormais Diamalakata (alias Arnakotouriss)!

Ca  commença à l’arrêt de  gendarmerie sur la route qui conduit à la digue de Diama, où un individu se  présente avec « autorité » et nous intime l’ordre de le suivre sous prétexte de nous montrer la route.

SONY DSC

 

Au bout de quelques kilomètres il nous remet aux bons soins d’un de ses amis, qui le suivait dans une autre voiture, car lui-même ne peut pas le faire faute de carburant.

SONY DSC

Lequel ami, se présentant comme un «facilitateur », monte dans un de nos véhicules, et nous dirige vers la piste non sans nous avoir dit, après avoir annoncé après avoir contacté un ami douanier que le prix du passage se monterait à 235.000 CFA par véhicule, soit environ 350 Euros x2 = 700 Ouch ! Nous disons que dans ce cas nous rebroussons chemin.Il nous assure que nous pourrons négocier, et nous poursuivons notre trajet, sur une piste cahoteuse tracée le long de la route en (re)construction

Dans ce prix ne sont pas compris les surprises que nous découvrons tant pour la sortie de Mauritanie qu’à l’entrée au Sénégal, dont voici la liste non exhaustive , aucun reçu ne nous ayant été donne malgré notre insistance pour en obtenir.

En voici la liste :

Droit d’entrée dans le parc naturel que nous devons traverser pour aller à la frontière : 6 euros par personne, soit 36 euros

Sortie de Mauritanie

–          Douanes/gendarmerie et police 190 euros

–          Taxe communale 2 euros 50 centimes

Tiens ce n’était pas prévu…

Entrée au Sénégal :

–          Police : 60 euros pour les passagers

–          Commune 12 euros

–          Police 40  euros

–          Bon d’entrée 10  euros par passager soit   60 euros

–          Passavants finalement négociés à  400 euros

–          Assurance 60 euros par voiture, valable dans toute l’AOF , soit 120 euros

–          Commission du facilitateur : 40 euros

Un total de 900 EUROS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! soit 150 euros par personne, un coût bien moins relevé que la rançon que VOUS  auriez peut être du payer si nous étions passés par une autre route

Pas contents du tout, les poches vides, nous partons à la recherche d’un distributeur  de billets en descendant à St Louis, où nous serons également délivrées nos assurances.

Seul Jean Paul réussira à retirer un peu de monnaie locale, alors que Jean Claude reviendra bredouille, et Francis se verra  gratifié d’un billet 5.000 CFA, alors que le reçu de la machine déclarait qu’il avait bien retiré 200.000 CFA !!!!

Nous fonçons à  l’agence BNP, qui nous conseille de faire une réclamation….. Après insistance, le patron de l’agence nous rédige une lettre manuscrite notant nos doléances, et en nous  indiquant que l’incident était probablement dû à une baisse de tension de la machine, largement compensée par  le saut de tension que fait Francis.

Nous arrivons finalement après 200 km en plus des 300 km de piste déjà  parcourus le matin, à la Maison Guillaume Foy, où nous n’étions pas attendus…

Cris et coups de klaxon aidant, nous voyons enfin apparaitre  le propriétaire de l’endroit,  qui nous explique que son gardien … dormait.

Partis depuis 7 heures du matin, sans petit déjeuner, ayant sauté le déjeuner, nous avons  apprécié les bières fraiches, suivies d’un  pastis que nous croyions gracieusement offert par la maison. Soirée très sympa autour de notre salade oubliée de midi en compagnie d’Eric Sylvestre, restaurateur de cette belle maison coloniale.

 

 

10
Like
Save

Comments

rose giusiano dit :

Bon dimanche les aventuriers
il y a des jours ou il est préférable de ne pas se lever! dans une mission il faut bien quelques aventures! a racontés en rentrant a vos petits enfants et a vos épouses les soirs d hivers !!!! au coin du feu! je vois que vous avez retrouves
le sourire avec la bouteille de Pey Blanc que tient religieusement Jean pierre
sous les sourires de ses compagnons!!!! bises a tous et bonne route

nicole dit :

Quelle arrivée au Sénégal!
Même prévenus de ces pratiques, vous avez dû vivre très mal cette longue journée…
espère que vous êtes “remis” et repartis pour des routes plus tranquilles.
Je vous souhaite un bon dimanche!

michele bigan dit :

Que se passe t il?Nos amis Sénégalais sont ils devenus fous tout cela n’nest pas dans leur mode de fonctionnement habituel Ce n’est qu’poignees de fonctionnaires pas représentative de l’ensemble du Sénégal. Jesuis sure que l’accueil est toujours aussi sympathique ne tirons pas de conclusion hâtives et pas de généralisation nous retournerons toujours au Sénégal avec grand plaisir.
SAVOUREZ LES BORDS DU FLEUVE.
Faites de belles rencontres et bonne continuation.
bises à tous et Bonjour aux habitants des rives.

,

lili le gall dit :

il fallait bien un peu de piment dans ce voyage magique……. tout ça n’est pas bien grave ( oui, je sais , c’est vite dit quand il ne s’agit pas de mes deniers 🙂 ) à demain pour de nouvelles aventures

Béa dit :

Lundi matin sûre que ça va aller mieux,
,fin de semaine bien agitée messieurs !
Comme dit Richard : ” C’est fait ! “.
Tu le savais Jean Pierre que c’était comme ça,juste que tu avais oublié ;je vous trouvais l’air bien détendu sur les photos jusqu’à présent.
Moi aussi j’ai connu à Ouaga et à Bobo le distributeur qui me disait 200 000cfa et que quick dans la main !On a perdu une bonne heure à chaque fois à remplir des tonnes d’imprimés de réclamations,avant de refaire la queue au guichet.
Je vois bien souvent sur vos photos ce produit phyto naturel qui donne de la couleur à la vie ,comment vous dites ? Pey Blanc !?
Continuez à être raisonnables,Hi! Hi! Hi! , et prudents ,on est avec vous !
Béa

Jeanine Badie dit :

Pas d’accès possible aux commentaires sur le 17 donc je fais comme Béa trice je continue sur le 16. Bien lu tout ce qui s’est passé!!! vous n’avez pas l’air de trop souffrir néanmoins. Superbes photos tout de même au Sénégal, je vois que vous êtes en bonne compagnie, cheval, âne, vache, !!où sont les poulets dits”bicyclette” en Afrique?vous ne faites pas tous les repas mais je crois que vous pouvez en sauter 1 sur 3, les bourrelets ne diminuent pas. Bonne continuation tout de même.
Bises Janine

Maud Gaquère dit :

Heureusement la salade a l’air bien bonne!!

lili le gall dit :

2 jours sans photos ni nouvelles, ça commence à faire beaucoup :((( vivement que vous arriviez dans les lieux reliés au monde, je n’ose dire civilisés…..mais quand même, z’ont pas facebook, twitter, google dans le désert ????? z’exagèrent quoi !!!!!! il va être lourd le prochain post 🙂
à bientôt le clan des 6.

Comments are disabled for this post.