23 – de Sikasso à Banfora

23 – de Sikasso à Banfora

Nous rejoignons la frontière Mali/Burkina vers 9 :00, passons les formalités dans la bonne humeur qui caractérise ces deux pays. Le chef de la police burkinabè nous informe que la Mercedes de notre convoi lui appartient désormais ! Après lui avoir demandé de nous montrer son permis de conduire, nous lui remettons la clé mais lui demandons de nous la prêter pour aller à Ouagadougou ! Eclat de rire général ! Quelques scènes de la vie nous distraient pendant les formalités : préparation des riz sauce, entretien de la voirie par les balayeuses.

Notre négociateur en chef se lance dans un âpre marchandage pour l’achat de noix de cajou, dans lequel le syndicat des vendeuses se montre intransigeant ; par chance, nous trouvons une vendeuse non syndiquée qui découvre spontanément les bienfaits d’un marketing plus libéral, en acceptant  de nous vendre trois paquets  pour le prix de deux.

Vendeuse de route

Vendeuse de route

La piste continue à dérouler sa longueur devant le convoi

Nous arrivons vers midi à Banfora, où l’Hôtel La Canne  à Sucre qui est plein nous envoie vers son annexe, l’Hôtel Jackson, où nous logerons dans une villa pour 6. Nous expédions un déjeuner rapide dans le très beau cadre de La Canne à Sucre, car nous avons prévu un après-midi chargé pour faire, pour une fois, un peu de vrai tourisme : . Visite des chutes de Banfora, avec baignade, qui nous apporte un peu de fraîcheur.   SONY DSC En effet, la température monte et dépasse maintenant les 35 degrés à l’ombre, et l’air est sec. Nous avons une pensée émue pour ceux de nos lecteurs qui se plaignent qui  du froid qui de la pluie, ou des deux. . Balade en pirogue sur le lac de Tengrela pour aller voir les hippopotames au soleil couchant. Un moment de grand calme et de sérénité, danse de bébé hippo que nous supposons perché sur le dos de maman, bâillements des papas et maman hippo, et superbe coucher de soleil sur le lac et ses nénuphars. Les photos vous en diront plus long qu’un long discours… SONY DSC   SONY DSC   140207 Sikasso Banfora (41) (Copier) Cela valait le détour, au milieu des rizières, malgré la piste, extrêmement chaotique, parsemée de nids qui ne pouvaient être que d’autruche vue leur taille, et de bauges de sanglier (appelés ici phacochères), que nous avons dû emprunter pour accéder au lac Retour à Banfora à la nuit tombée pour un dîner de spaghetti à l’extrait de tomate et de thon, force huile d’olive, mais toujours sans parmesan, fût-ce en extrait…Wifi inexistante (tout le réseau téléphonique de la ville est en travaux) , donc l’alimentation du blog restera en panne, en attendant des jours internet meilleurs. Inch Allah.

3
Like
Save

Comments

therese leroux dit :

La douche sous la ascade avait l’air bien sympa. Nous on n’avait pas besoin de faire autant de kilomètre, il suffisait de se mettre dehors pour avoir la même chose sauf qu’ i nous fallait garder les manteaux….
Jean Pierre pense aux sacrifices des poulets.

Jeanine Badie dit :

Bonjour, bonne surprise ce matin de découvrir les deux derniers CR, magnifiques toutes ces photos, on sent que la fatigue et lassitude sont bien là…. courage , plus que deux jours et ensuite Béa vous attend les bras ouverts. Les cascades superbes semblent vous revigorer tout de même.En tout les cas on ne peut pas dire que vous avez fait “bronzette” vous êtes bien pâles. Pour nous ce matin tempête, pluie, vent!!!!on en peut plus….

michhh dit :

Rien à rajouter aux derniers commentaires!
Presque la fin d’une belle aventure, la fatigue se fait sentir ….peut être l’âge!!!!!
Mais non je rigole!
A bientôt
Bises à tous

nicole dit :

Votre balade sur le lac de Tengrela, vos photos des hippos et de soleil couchant, c’est superbe!
Même si la fatigue commence à se faire sentir, vous êtes très souriant au resto La Canne à Sucre, courage pour les derniers kilomètres!

Babette dit :

Soyez rassurés, vous pouvez continuer à écrire et à nous envoyer des vidéos. Les photos sont très belles et vos commentaires sont passionnants. Vous avez l’air en pleine forme et il arrive quelquefois que l’on vous envie !!!!! Bonne continuation et bisous à toute l’équipe. Babbbbbb

colette dit :

voilà vous arrivez au but vos visages s’illuminent de joies vous allez etre accueilli comme des rois ( bien merité”) bisousss a tous

rose giusiano dit :

La toilette sous la cascade ( vous êtes métamorphosés)!!!! au restaurant la
( Canne a sucre) belle tablée beaux messieurs !!!
encore de très belles photos d hippopotames sous un magnifique coucher de soleil l merci de nous faire vivre et rêver ce convoyage avec vous
le prochain reportage arrivée triomphale au village!!!!!

gleize dit :

merci encore, vos photos sont splendides. Méfiez vous du pastis local, il pourrait vous faire voir des zébus dans vos verres (quand zébu,,,,,). Prudence en arrivant à l’écurie. Bises aux burkinabés de notre part. MC

Marielle dit :

Vos photos sont superbes. C’est aussi un bon souvenir. Nous avions apprécié les chutes de banfora lors de notre second séjour. C’est vrai que la fraicheur des chutes est apaisante pour supporter la chaleur des journées. Nous avions aussi été épatés par ces hippopotames. Nous craignions qu’ils s’approchent un peu trop des barques !
Je vous envie, car ici en Charente c’est le déluge. Nous pourrons bientôt rejoindre nos habitations en barque. Et j’espère qu’un descendant de Noé prépare une arche quelque part! Bonne route jusqu’à ouaga et tanlili.
Marielle

JP Mugard dit :

magnifiques photos de l’arrivée au Burkina et de l’équipe en grande forme; et oui rien de tel qu’une bonne douche!
bonne suite, maintenant ça roule jusqu’au village!
JPM

Alexandre dit :

Moi je dis bravo pour les photos dans l’eau et sous la petite chute d’eau !!!
Tout le monde a l’air super heureux et très barbu (enfin surtout la triplette papa-tonton-parrain qui s’est fâché avec Gillette vraisemblablement).

Comments are disabled for this post.