24 – Banfora a Bobo Dioulasso

24 – Banfora a Bobo Dioulasso

 

Petit-déjeuner improvisé, et départ vers Bobo où nous espérons passer un après-midi tranquille pour visiter cette très belle ville de 600.000 habitants, deuxième ville du Burkina, riche de lieux d’intérêt.

Nous nous installons Au Cocotier, juste devant l’Hôtel de Ville, dans trois chambres ventilées, et prenons un déjeuner rapide sur place, certains s’octroyant le droit à un couscous arabe (sic). Vu le niveau atteint par le thermomètre, nous nous accordons une sieste avant d’entamer nos visites.

Nous louons les services d’un guide officiel pour une visite de la mosquée, une copie en plus petit de celle de Djenné, et de la ville ancienne. Cette mosquée, probablement construite en 1880, comporte un grand minaret de type soudanais, ainsi qu’un second, plus petit, réservé aux femmes pour leurs retraites spirituelles. L’intérieur est très bas, donnant à cette construction une allure très particulière.

Mosquée de Bobo

Mosquée de Bobo

Nous entrons dans les vieux quartiers par la partie animiste, berceau de la ville née de la collaboration entre un Bobo Sing et un Diallo venant du Mali (d’où le nom de la ville !) Nous profitons de notre passage sur les lieux de sacrifices pour égorger un premier poulet à pattes blanches (voir photo), le deuxième à pattes noires sera immolé plus tard en pays Mossi. Cela aidera très certainement la ville de Villiers sur Orge à réélire son maire…

Quartier des forgerons, fabrication de la bière de mil, avec dégustation pour ceux qui ne connaissaient pas, puis quartier des Griots, la caste la plus élevée car détentrice de la mémoire et donc de l’avenir.

Passage obligatoire par le ruisseau fétide où habitent les silures sacrés. Les tuer, c’est s’exposer à être mis à nu et flagellé 100 fois, avant de payer un sacrifice de grosse bête (donc plus cher !). Ces gentilles bêtes bénéficient, de par leur statut, de funérailles identiques à celles des notables.

Wifi très lente, donc aucun réel succès avec l’alimentation du blog du convoi. Toute nuit à surveiller le chargement de seulement 32 photos, c’est un peu long !

3
Like
Save

Comments

michhh dit :

Richard n’apprécie pas le dolo?
Peut etre voudrait il un peu de to pour l’accompagner?

Alexandre dit :

Entre la fête de la bière à Münich et la bière de mil à Bobo Dioulasso, y’a pas photo !

Gleize Gérard dit :

JP, mais où sont passés les danses de masques de Bobo ? Quel souvenir !…

Bises à tous

therese leroux dit :

Merci messieurs pour les poulets, car il y en a besoin. Le nombre de listes augmentent tous les jours et les traitres aussi.
Bisous

Comments are disabled for this post.