25 – Bobo Dioulasso à Ouagadougou

25 – Bobo Dioulasso à Ouagadougou

Nous faisons un tour du grand marché de Bobo avant de prendre la route pour Ouaga, et en profitons pour acheter les ingrédients manquants  pour la salade de lentilles que Richard nous a promise (sans dévoiler tous les secrets de sa recette: oignons, ail et persil). Nous achetons aussi des fraises car c’est actuellement la pleine saison au Burkina.

Grand marché de Bobo

 

 

 

 

 

Fraises en saison

Le quartier des bouchers est toujours un grand spectacle, la viande présentée sur les étals est très belle mais trop jeune pour satisfaire nos palais sans vieillissement préalable

Petit détour rapide aussi au supermarché pour compléter nos provisions et chasse aux packs de glace (=sacs d’eau congelés) pour les conserver le temps de l’étape.

340 kilomètres, nous séparent de Ouaga, que nous parcourons sous un soleil ardent (36°C°). Route monotone, sauf au passage des très nombreux ralentisseurs (plutôt dos d’hippo que dos d’âne,). Deux d’entre eux, non signalés (du moins dans le sens où nous arrivions), confirment que l’état de la suspension du Nissan mériterait d’être réévalué, et ont presque raison du crane des passagers, qui se sont trouvés catapultés comme d’un siège éjectable, sans toutefois que le toit s’ouvre…Aïe. Le diagnostic reste à confirmer en ce qui concerne l’état de leurs vertèbres cervicales, qui, au réveil le lendemain, semblent aussi avoir accusé le choc.

La salade de lentilles fera notre déjeuner sous un arbre qui procurait une très belle ombre …à nos véhicules ; dessert de fraises au sucre en morceaux, devenus poudre sous le pilonnement d’un manche de parasol, manié avec une dextérité toute africaine par Jean-Claude. Un talent qu’il s’ignorait sans doute, révèlé par son observation très attentive des biceps des femmes africaines pilant le mil : les voyages forment la jeunesse!

Un arrêt au bord d’un lac devenu marigot en cette saison sèche nous offre un très beau moment de vie : fabrication de briques en banko (il en faut 700 pour construire une habitation), pêche à l’épervier de petits poissons, noria de troupeaux d’animaux divers qui viennent se désaltérer et femmes toujours affairées à la lessive ou à la préparation de repas.

Arrêt à Sabou, à la mare aux crocodiles sacrés, des bébêtes très méchantes que l’on peut chevaucher et tenir par la queue, obéissent comme des toutous à leurs dompteurs, et visiblement ne raffolent pas plus que nous de la maigreur des poulets cyclistes qui leur sont jetés en pâture pour animer le spectacle.

Quelques dizaines de ralentisseurs de plus et nous arrivons pour une fois avant la tombée de la nuit dans les faubourgs de Ouagadougou ; et sommes bientôt pris dans le maelström de la circulation, où motos et véhicules de toutes sortes, surtout automobiles, vivent en bonne entente. Ouaga s’est doté d’un système de couloirs pour les motos et de minuteries aux feux tricolores qui feraient pâlir de jalousie Paris et peut-être même Marseille.

Check in à l’hôtel La Liberté, une succursale du Pavillon Vert qui n’avait pas les chambres à deux lits que nous aimons, car nous avions prévu d’arriver seulement le lendemain. Dormir dans une chambre avec climatisation ne nous fera pas de mal, et on n’aura pas à s’occuper du blog car malgré la position d’un routeur juste au dessus de notre porte, la wifi s’obstine à ne pas nous connecter à internet.

On chargera tant bien que mal une vidéo pendant la nuit.

 

4
Like
Save

Comments

colette dit :

un petit coucou a tous a vos mines resplendissantes et sissou dans l eau c est une premiere .gros bisoussss renée.

michhh dit :

Ce sont des crocos de cirque et vous les clows? Ah! Ah! Ah!

Alexandre dit :

Les photos sont magnifiques (et la petite musique de fonds le blog donne envie de partir à Ouaga :-))

Jo & Ritou en Matinik dit :

Super reportage et des souvenirs !!
Hello Richard ! Le croco ne t’a même pas montré ses dents ! çà
doit être un habitué des photographes ! Bon courage pour la suite du parcours … BISOUS de nous deux A Bientôt
RITOU & JOSETTE

Comments are disabled for this post.